Aérodrome de Meaux-Esbly
77450 Isles les Villenoy

Tél : 01 60 04 28 45

Reportages 2018

2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 et avant


Date de mise à jour : 21/09/2018
Septembre 2018, notre PA19 au Crotoy … en vidéo !

Notre superbe PA-19 "Mike Fox" a participé au rassemblement du Piper Club France le premier week-end de septembre.

Rendez-vous est donné à Abbeville le vendredi.
Le transit de Beauvais est réalisé sous les zones mais en contact avec le contrôle (l’absence de transpondeur n’interdit pas d’être pris en compte), ce qui a permis d’échanger quelques mots avec d’autres participants également en route pour le rassemblement. Lille info nous prend également en compte mais pour le service d’alerte uniquement.
A l’arrivée, on retrouve des amis. 40 machines venant de France, Belgique et Grande Bretagne se retrouvent sur le parking d’Abbeville.

Un bon repas avec les copains, une bonne nuit sur le terrain (je recommande vivement l’hôtel de l’Aérodrome de la Baie de Somme) et c’est enfin le grand jour tant attendu (car initialement prévu début juin mais repoussé pour cause de météo).

Levé avec le soleil : la météo s’annonce parfaite.

Briefing le matin :
Le directeur des vols rassemble tous les participants pour un briefing complet.
La manipulation n’est pas anodine : poser 40 avions sur une plage … c’est pas courant et cela demande un minimum d’organisation pour éviter les "embouteillages" !
Tout est abordé dans les moindres détails : les conditions météorologiques, l’état de la plage (qui servira de piste temporaire), les consignes particulières liées à la proximité de la réserve naturelle et au contournement de la ville, les procédures d’urgence.
Les départs sont cadencés par une équipe de « starters » toutes les 3 minutes.

L’attente commence. Les avions les plus puissants partent les premiers. Notre Mike Fox, avec ses 90cv est dans le dernier tiers, avec les J-3.
L’heure du départ approche et le stress monte doucement malgré les explications et les mises en garde. Se poser sur du sable, ce n’est pas courant !
Les starters courent dans tous les sens sur le parking pour prévenir les équipages : "il est temps de vous préparer", "maintenant vous pouvez mettre en route", "roulez et suivez cette machine", … On est pris en charge par une équipe rôdée à l’exercice et bienveillante, c’est parfait pour limiter le stress.
Roulage aux ordres des starters, attente dans la file. Essais moteur, préparation machine, briefing départ, dernière vérification et re-vérification … le pilote et l’avion sont prêts.
Puis vient enfin notre tour. Le starter nous prend en compte à la radio : plus que 3 minutes et c’est à nous de partir. Mike Fox piaffe d’impatience !

Petite navigation simplissime pour rejoindre le nord de la ville du Crotoy et la plage.
Maintenant il faut identifier le balisage de la piste éphémère et … surtout rester décontracté : il y a des centaines de paires d’yeux qui nous observent …, ne pas y penser … tout se passera bien.
La météo est parfaite, il n’y a pratiquement pas de vent, la piste est bien balisée, les Piper sont bien rangés entre la dune et la piste.

Le DV qui s’est posté sur la plage pour réguler le trafic nous prend en compte et nous donne les dernières consignes. Le précédent est en train de se poser, l’espacement est assuré par le timing imposé au départ.
Finale sur la plage … les repères sont atypiques : il faut viser entre la rangée de Piper à gauche et le sable humide à droite. La concentration est au maximum pour tenir les paramètres. Le challenge est important car la piste ne fait que 480m …
Mais notre Mike Fox est un fidèle destrier qui ne fait pas faux bond (il fait juste des rebonds !) quand on a besoin de lui.
Atterrissage court (avec un joli rebond au seuil …) pour finalement s’immobiliser en à peine 300m, conformément au manuel de vol !

Le plus difficile sera de ne pas s’ensabler pour aller se parquer au pied de la dune.
On y est ! on a réussi ! Et finalement, ce n’était pas si difficile que ça. Pas de d’embardée à gauche à cause de la pente de la plage, comme mis en garde lors du briefing. Pas de souci particulier à se poser sur du sable. Seulement 480m de piste ? C’est presque 2 fois trop !

Après ces instants intenses, vient le moment de la commémoration.
Cet aérodrome éphémère a été réactivé en mémoire des frères Gaston et René Caudron et de leur école de pilotage, située sur cette même plage du Crotoy
Après les discours des différents organisateurs et autorités, deux gerbes sont déposées au pied de la stèle à la mémoire des frères Caudron.

La vidéo de Thiébault de l’atterrissage sur la piste éphémère du Crotoy :

https://vimeo.com/288235436

Liens vers la galerie de photos de Vincent Détaille de cet événement :

https://www.flickr.com/photos/124963330@N02/sets/72157695129269690/

et

https://www.flickr.com/photos/124963330@N02/albums/72157700959212855


Date de mise à jour : 15/09/2018
Félicitations aux lauréats du BIA 2018

A l’occasion du centenaire de la fin des hostilités de la Grande Guerre, cette vingt-troisième promotion du Brevet d’Initiation aéronautique a été baptisée Georges Guynemer (cf. notre reportage sur son Hommage le 11 septembre).
Sur les 39 inscrit(e)s aux stages (Lycée Jean Vilar), 33 se sont présenté(e)s à l’examen et 23 ont été admis(e)s (soit 70%) dont 4 mentions Très Bien.

Les Jeunes lauréat(e)s ont reçu leur diplôme, samedi 23 juin, à 19h30, au car podium de l’Armée de l’Air, des mains des pilotes des Mirages 2000 qui ont évolué dans le ciel de Meaux, lors du meeting aérien, en présence de nombreuses personnalités dont J-F Copé.

Hormis leur diplôme et le cadeau de l’Armée de l’Air, les Jeunes lauréat(e)s vont effectuer un vol d’initiation au pilotage offert par l’Ecole des Cadets du Pays de Meaux. Un deuxième vol est prévu pour ceux qui ont obtenu la mention T.B : Baptiste (major de cette promotion), Clément, Clément, Jimmy.


Date de mise à jour : 15/08/2018
Jardinage et barbecue du 14 juillet 2018

Dès ce vendredi 13 juillet, en avant-garde, Jacky est à l’ouvrage pour désherber l’entrée du clubhouse afin d’offrir le plus bel accueil à tous nos hôtes membres ou non…

Le lendemain dès l’aurore pour profiter d’une relative fraicheur, José et Daniel sont à pied d’œuvre pour engager les coupes des haies, très vite rejoins par Alain. Les heures d’effort et de sueur sont payantes… avec des haies taillées au cordeau, à nouveau notre emblème capte le regard des visiteurs dès leur arrivée sur la plate-forme …

Michel, à l’abri des rayons déjà ardents, s’attèle au nettoyage de l’intérieur du hangar.
Certes beaucoup reste à faire… d’autres journées en perspective …

Voilà, Jean Marie entre en scène … il a déjà tout prévu pour récompenser les valeureux et courageux de la matinée et bien sûr accueillir bien d’autres qui veulent partager et renouveler la fabuleuse expérience du renommé BBQ de Jean Marie !

Tous participent à la préparation de cette soirée avec tout d’abord une table dressée aux petits oignons … sous l’œil avisé et satisfait du vulcain aux commandes …

Avec un punch dont il a le secret, suivent des côtes de bœufs, des côtelettes, des chipos avec entrées, salade, fromages et tartes aux fruits de saison … et malgré les multiples rotations … et enfournées, les assiettes sont inexorablement vidées ! Les agapes se termineront fort tard dans la nuit …

Bravo à tous les courageux de cette journée Jardinage et à l’ensemble des convives de leur enthousiasme et bonne humeur qui ont fait de cette soirée un moment de partage et de convivialité des plus réussis.

A très bientôt donc …


Date de mise à jour : 12/06/2018
Le Barbecue du 9 juin 2018

Samedi 9 juin 2018, l'UPCF organisait sont barbecue annuel du mois de juin entouré de toute la flotte du Club bien ordonnancée dans le hangar ou alignée à l'extérieur.

Qui dit barbecue, dit cuve avec du charbon de bois pour chauffer et cuire la viande.
Pendant ce temps, la table est déjà dressée pour les convives pilotes alliés ou proches dans le Club-House, car la météo prévoit des pluies orageuses, alors autant être prévoyants…

Il ne manque rien, que ce soient couverts serviette ou bouteilles.

Le grand Maître Jean-Marie pousse la chauffe et cuit les merguez et les chipolatas pendant que les convives finissent leur apéritif fruité.

On devise, on sirote son Ponche, on grignote en toute amitié et complicité.

Pendant ce temps, la viande est préparée, les feux sont prêts.
Il est temps de s'installer à table, chacun défend sa place.

Le melon au Porto sera vite consommé car pendant ce temps la viande est cuite. Vite, il faut se servir tant que cela est chaud.

Marco s'active avec dextérité et précision dans la coupe de la viande.
Chacun attend son tour, sauf le président qui est affamé et use d'un raccourci.
Enfin on déguste la côte de bœuf savoureuse avec plaisir et entrain, les discussions se font plus rares. Les estomacs sont rassasiés et l'on se détend un peu, ou on regarde un dessin animé.

Après le fromage, du brie de Meaux bien évidemment, accompagné de quelques feuilles de salade, chacun s'en va composer son assiette de dessert selon ses goûts personnels avec ou sans Chantilly.

A cette occasion Laetitia soufflera la bougie de ses vingt et quelques années et recevra les cadeaux des amis.

Un grand bravo au chef d'orchestre de cette soirée, Jean Marie, bien accompagné, certes, pour la composition du menu, du vin, ainsi que de l'élaboration des plats.

N'oublions pas ceux sans qui la cuisson de la viande n'aurait pu être aussi réussie, ainsi que le trésorier José pour le soin apporté au suivi des opérations comptables.

Une soirée très réussie et conviviale qui a ravi tous les participants.

 

 


Un site celhor.com